Paris 2024 : plusieurs déplafonnements exceptionnels pour les agents mobilisés

Certaines primes et indemnités pour les agents directement mobilisés pour les jeux olympiques et paralympiques 2024 sont exceptionnellement déplafonnées.

La route vers les jeux Olympiques et Paralympiques continue d’être jalonnée de mesures RH pour l’occasion. Dernier en date : un relèvement temporaire des montants maximaux réglementaires de certaines primes et indemnités liées à l’engagement professionnel et à la manière de servir. Selon le décret éponyme, sont concernés les agents directement mobilisés dans la préparation et le déroulement des jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024 ou exposés à un surcroit significatif d’activité directement généré par des changements d’organisation de service liés aux jeux.

Si ces dispositions visent en premier lieu les fonctionnaires d’État, elles ont vocation à s’appliquer à la fonction publique territoriale, selon le quotidien Maire-info qui s’appuie sur des échanges eus entre l’Association des maires de France (AMF) et le cabinet du ministre de la Transformation et de la Fonction publiques.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×