Protection sociale complémentaire : participez à la mise en concurrence effectuée par le CDG

L’ordonnance 2021-175 du 17 février 2021 a instauré le principe de la participation obligatoire des employeurs publics territoriaux au financement de la protection sociale complémentaire, pour leurs agents quel que soit leur statut et établi la souscription de conventions de participation comme mission obligatoire des centres de gestion.

Mandater le CDG, c’est agir pour garantir aux agents une protection sociale complémentaire de qualité

Attendre l’obligation réglementaire pour verser la participation en 2025 et 2026, c’est faire porter sur 2 années de suite le coût de la protection sociale. Ainsi, l’augmentation budgétaire sera d’autant plus conséquente car le décret prévoit des clauses de revoyure avant les dates afin de rediscuter du montant de la participation obligatoire ; anticiper le dispositif valorise l’image de l’employeur.

Déléguer la mise en concurrence au CDG, acteur clé de la protection sociale complémentaire

Une procédure de mise en concurrence va être effectuée cette année pour la souscription de conventions de participation en Prévoyance et Santé, d’une durée de 6 ans.

Le Centre de gestion est l’outil pour la solidarité territoriale : par le biais de la mutualisation nous obtiendrons les meilleures garanties à un coût maitrisé.

En nous mandatant vous bénéficiez de la délégation d’une mise en concurrence complexe, tout en conservant la faculté de ne pas donner suite à notre proposition.

En amont de la procédure, vous devez nous transmettre la lettre d’intention complétée et éditée sur papier à entête de la collectivité, accompagnée du recueil de statistiques en Prévoyance et/ou Santé AVANT le 30/06/22.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×